Une connectivité décuplée pour la recherche et l’éducation

Avec une connectivité du réseau national de la recherche et de l’éducation luxembourgeois passant de 10 à 100 Gigabits par seconde, de nouvelles perspectives s’ouvrent pour les projets de recherche et développement.

Depuis début décembre 2019, l’infrastructure réseau nationale pour la recherche et l’éducation gérée par la Fondation Restena dispose d’un débit de connexion à 100 Gigabits par seconde (Gbit/s). Sept années après avoir atteint la capacité de 10 Gbit/s, la bande-passante de la connexion est désormais 10 fois plus rapide. Avec une telle connectivité, de nouvelles possibilités s’ouvrent pour les secteurs de la recherche et de l’éducation au Luxembourg, notamment pour tous les acteurs amenés à traiter d’énormes quantités de données, dans des domaines aussi variés que le High Performance Computing (HPC), la biotechnologie ou bien encore le transfert d’images satellites. Avec cet investissement, la Fondation Restena confirme son engagement pour fournir, aux organisations de recherche et d'éducation, des infrastructures à la hauteur de leurs ambitions.

Mise à niveau des performances

Le réseau national géré par la Fondation Restena donne accès au réseau paneuropéen de recherche GÉANT fédérant les réseaux de recherche d’environ 35 pays et permettant d’accéder aux réseaux de recherche aux États-Unis, en Amérique latine, en Russie et en Asie. Ce réseau paneuropéen offre désormais au Luxembourg l’infrastructure nécessaire pour relier son réseau national à la vitesse de 100Gbit/s. Les acteurs de la recherche et de l’éducation installés au cœur de la cité des sciences dans le quartier de Belval à Esch-sur-Alzette peuvent d’ailleurs dès à présent en exploiter toutes ses capacités. « C’est la première fois au Luxembourg que la recherche est connectée avec une telle bande passante à ses homologues et partenaires européens et internationaux » confirme Claude Tompers, Ingénieur réseau et système à la Fondation Restena.

Mise à niveau, la connectivité de la recherche et de l’éducation luxembourgeoise s'approche de celle existante dans les grands pays d’Europe. Pour y parvenir, les ingénieurs de la Fondation Restena ont modernisé l’infrastructure existante dans les deux points de connexion installés à Bettembourg et Luxembourg-Ville, où ils ont modifié les connexions et les routeurs. Auparavant connecté en 2x10 Gbit/s, le Luxembourg passe désormais sur du 2x100 Gbit/s. Le backbone du réseau sera complété dans le courant de l’année 2020 pour augmenter tant la redondance que la disponibilité des points d'accès à très grande capacité.

Des institutions impactées

Des liaisons point-à-point atteignant les 100Gbit/s dédiées aux projets de recherche pourront ainsi être mis en place au sein des institutions de recherche et d’éducation dans l’interconnexion de leurs différents sites. La connectivité pouvant répondre aux besoins des projets de recherche générant, analysant et/ou transmettant de très grandes quantités de données, les ingénieurs de la Fondation Restena proposeront aux institutions intéressées, dès le milieu de l’année 2020, de mettre à niveau leur connexion et pourront ainsi garantir un accès réseau très performant tant entre leurs différents sites qu’à la recherche européenne.

Publié le 17 décembre 2019